Nos assemblages ont toujours l’avantage.

Voilà maintenant dix ans que je monte et que je dépanne des ordinateurs (PC), et je vois des unités centrales de marque venir en réparation, avec leurs problèmes de pièces et programmes  compatibles ou pas.

Si on change une carte mère sur ACER par exemple il faudra aussi changer de système d’exploitation, car les deux sont liés. Mais il faudra aussi certainement changer de processeur et de mémoires, alors que sur un assemblage en principe on ne change que la carte mère !

Cout réparation sur assemblage : moins de cent euros.

Même réparation sur pc de marque : plus de deux cent euros.

Y’a pas photo ! Nos assemblages ont toujours l’avantage.

D’autant que Windows8 arrive et celui-ci ne sera plus lié à un matériel, vous pourrez sortir le disque dur l’installer sur un autre PC et au travail, très pratique quand vous travaillez à un endroit et que vous voulez finir le boulot, avec les mêmes programmes mais chez vous, tranquille ! Avec un dock en sérial ATA c’est comme mettre un DVD dans son lecteur, rien de plus simple un vrai jeu d’enfant.

On faisait ça avec Linux depuis longtemps déjà, désolé, mais chez Apple sous Mac il faudra passez par « l’iclouding » tout un programme avec de grosses failles et gros risques de piratage, car le « CLOUD » c’est une porte ouverte à l’espionnage, malgré les pubs qui voudraient nous le refourguer, c’est loin d’être aussi simple et aussi sûr que l’on voudrait nous le faire croire.

Tandis que déplacé un disque dur est un risque mineure et qu’en plus en cas de cambriolage vous perdez une machine mais vous conservez vos données, quoi de plus important que les données ! ! !

L’informatique

Dépannage ou rachat d’ordinateur ?

Beaucoup de gens achètent un ordinateur comme n’importe quel autre produit de consommation, mais voila il s’agit d’un appareil très différent, celui-ci est multimédia.

On peut l’utiliser pour : écrire et imprimer, traiter de l’image, faire de la musique, travailler ses vidéos, organiser et gérer une entreprise, pour se distraire, pour jouer à des jeux, pour télécharger et regarder des films et encore beaucoup d’autres choses si l’on rentre dans le détail.

Les marques informatiques vous proposent, dans les supermarchés, des PC capables de plus ou moins bien remplir ces différentes fonctions, mais de façons limitées car les marques brident leurs appareils pour que vous en rachetiez assez souvent, cela s’appelle la croissance économique d’entreprise. (Cela rappelle quelque chose, on en parle beaucoup dans les actualités du moment.)

Comment imaginer qu’un portable, tout aussi performant soit-il, puisse équivaloir à une UC (unité centrale) bien équipée et assemblée pour ce qu’elle a à faire, c’est-à-dire destinée à un média précis et non à une multitude probable.

Actuellement l’ordinateur devient jetable, comme cela à été fait pour les briquets, les stylos et même les voitures, essayez donc de changer les bougies ou l’alternateur de votre nouvelle « Renault » toute neuve !

Avec l’avènement des tablettes numériques c’est idem, pas de possibilité d’évolution, pas de possibilité de réparation, c’est du jetable à l’instar du téléphone mobile de dernière génération, toujours plus complet, plus complexe et plein d’applications aussi farfelues qu’inutiles.

Un assemblage informatique, on peut l’améliorer le faire évoluer, on peut le réparer, on peut le faire durer. Même si le prix de départ est plus élevé, on s’y retrouve à long terme.